Actualités

  • Jubilé d’Or section EMI Ouest Afrique

    F. Vignau, Mgr ROUAMBA, Sr DENA, Sr AULIAC, Mgr ALOWONOU
    F. Vignau, Mgr ROUAMBA, Sr DENA, Sr AULIAC, Mgr ALOWONOU

    L’Entraide Missionnaire Internationale (EMI) a fêté ses 50 ans de présence à Abidjan (Côte d’Ivoire), du 8 au 10 septembre 2017. Après l’eucharistie présidée par Monseigneur Séraphin ROUAMBA (archevêque de Koupela, Burkina Faso), Monseigneur Joseph SPITERI (nonce apostolique, République de Côte d’Ivoire) a ouvert la cérémonie, reprenant les paroles du Pape François : « tout ce qui se partage se multiplie ». Des réunions et conférences ont ensuite été présidées par Monseigneur Séraphin ROUAMBA et Monseigneur Bénoît ALOWONOU (président de la Conférence des évêques du Togo). Sœur Eugénie DENA, responsable de la section EMI Ouest Afrique avait parfaitement préparé ces journées, avec la participation active du personnel de sa section.

    L’EMI, association de droit suisse est née en 1965 de la volonté des religieux/ses françaises de pouvoir bénéficier d’un système de couverture santé à l’étranger. Comme l’a rappelé Sœur Elizebeth AULIAC, vice-présidente de l’EMI, le principe de solidarité s’est rapidement étendu en Afrique avec la création de sections de proximité, et cet objectif très clair :

    Mettre à disposition des supérieur(e)s et des évêques un outil répondant à leur obligation canonique, visant à assurer la bonne santé de leurs membres. Lors de son audience publique le 13 mai 2015, le Pape François avait d’ailleurs cité :

    « Je salue particulièrement les membres de l’Entraide Missionnaire Internationale. Chers amis, j’encourage vivement votre service des Congrégations et des Diocèses pour faciliter l’accès de leurs membres aux soins de santé et favoriser ainsi leur dévouement à la mission ».

    Père Michel MENARD, Président de l’Association peut apprécier le chemin parcouru : aujourd’hui 770 congrégations et diocèses (soit près de 29 000 prêtres, religieux et religieuses) entretiennent l’esprit de solidarité de l’EMI, « fille de l’église » selon les mots de Monseigneur Bénoît ALOWONOU. Ils versent une contribution modulée selon le pays et reçoivent les aides suite à chaque soin de santé sur leurs membres (consultation médicale, hospitalisation, lunetterie, pharmacie……).

    Ce Jubilé d’Or de la section EMI Afrique de l’Ouest a donc réuni une centaine de personnes de Côte d’Ivoire, Mali, Togo, Bénin, Burkina Faso, Sierra Leone , Nigeria, Niger, représentant les diocèses et congrégations religieuses de ces pays.

    Cette rencontre a permis de rappeler les besoins précis des membres de cette région et de pouvoir adapter au mieux les services. Les partenariats avec des hôpitaux assurant la prise en charge des soins hospitaliers, essentiellement sur Abidjan ont notamment été salués, comme la qualité des soins. Un des objectifs des prochaines années sera d’étendre ce réseau de soins de qualité dans les pays de la région et de continuer à faire connaitre l’EMI auprès des diocèses et communautés autochtones, en essayant de s’adapter au mieux aux besoins et au budget des intéressés.

    REU  MESS4  MESS2
    00000002  0000001

  • Déplacement du Président de l’EMI en Afrique

    Le Père Ménard, Président de l’EMI, était en Afrique du 24 au 30 avril dernier. Accompagné du Frère Vignau (administrateur) et de M. Sacheli (responsable opérationnel), il a participé au MISAL (réunion européenne des sociétés de missionnaires) à Abuja (Kenya) où il a pu présenter l’EMI (son histoire, son organisation et son mode de fonctionnement) et renseigner notamment les supérieurs présents.
    L’archidiocèse d’Abuja a été visité ; il a reçu une information EMI,  ainsi que deux collèges des Frères Maristes. Enfin, des représentants de groupes appartenant à l’EMI sont venu s’informer.
    A Nairobi (Kenya), le Président a rencontré le cardinal, les évêques de la conférence ainsi que les supérieur(e)s, des économes et des responsables de groupes locaux, afin de les sensibiliser quant aux coûts des soins dans le pays au regard des pratiques de solidarité de l’EMI. Puis il s’est rendu au sein de la section locale de l’EMI pour saluer le personnel et le remercier pour le travail réalisé au quotidien.

    DSC08335
    Cathédrale d’Abuja (Nigeria)
    DSC08391
    Réunion des sociétés de missionnaires du MISAL (Abuja)
    DSC08467
    Président Ménard, Frère Vignau et M. Sacheli avec : Gwladys, Virginia, Paskal et Sr Tecla (section EMI Est Afrique)
    DSC_0064
    Réunion des supérieur(e)s,  économes, responsables de groupe.
    DSC_0107
    Réunion des supérieur(e)s,  économes, responsables de groupe.
  • Un nouveau responsable pour la section Belgique

    ARNAUD_GORGEMANS

    Un nouveau responsable est à la tête de la section Belgique. Succédant à M. Lucien LAVRYSEN, M. Arnaud GORGEMANS a pris ses fonctions le 1er février 2017. Il est en outre Directeur régional de la Mutualité Chrétienne de Belgique. Avec la Conférence des Religieux de France, la Mutuelle des Religieux de Belgique sont les premières Collectivités religieuses à avoir formé l’Entraide Missionnaire Internationale (1965).

  • Comité directeur annuel

    Le 9 novembre, sous la présidence de Père Michel MENARD s’est tenu le Comité directeur annuel de l’Entraide Missionnaire Internationale, dans l’enceinte de la maison générale des Filles de la Charité. Encore une fois, la réunion a été précédée d’une rencontre avec l’ensemble des sections. Remarquons la participation de trois nouveaux religieux/ses :
    • Sœur Auliac (Communauté du Chemin Neuf, Lyon) a été élue vice-présidente,
    • Père Kihm (Congrégation du Saint Esprit, Paris) a rejoint les administrateurs,
    • Père Assamba (Congrégation du Saint Esprit, Cameroun) s’est présenté comme nouveau responsable de la section Afrique Centrale.

    Venus de 12 pays, les administrateurs, conseillers, membres des commissions et des sections se sont vus communiquer les comptes de l’Association, avant d’évoquer le travail des sections, les points importants de la gestion avant de travailler sur les décisions à venir.

    A nouveau, le président Ménard a rappelé la solidarité, fondement de l’EMI ; il a notamment insisté auprès des sections en leur demandant d’accentuer les recours au fonds social pour les groupes.

    dsc07372   dsc07380

  • Hôpital Saint-Joseph

    Le 24 août 2016, M. REYNIERS (Directeur Opérationnel, MUTAS) et M. SACHELI (Responsable Opérations, EMI) ont rencontré Mme NOUVION (Directrice Développement / Communication / International, Hôpital Saint Joseph Paris) et Mme GARITO- KARAM (service International, Hôpital Saint Joseph).
    L’objectif était de faire un point de situation après 8 mois de collaboration.
    Sur présentation de leur attestation, les malades affiliés à l’EMI bénéficient des tarifs conventionnés et se voient établir une prise en charge.
    Au moment du rendez-vous, M. REYNIERS recevait un appel du Cameroun concernant l’évacuation en cours d’une sœur malade ; elle sera rapidement admise et soignée à l’Hôpital Saint-Joseph. Outre la qualité des soins, l’hôpital veille au cadre de vie des malades ; l’établissement se caractérise notamment par ses nombreux espaces verts. Les malades ont aussi accès à la chapelle, connue pour ses magnifiques vitraux.

    Mme_Garito-Karam_
    Mme Garito-Karam

    le_verger_à_disposition_des_malades
    Le verger à disposition des malades

    M._Sacheli,_Mme_Nouvion,_M._Reyniers_
    M. Sacheli, Mme Nouvion, M. Reyniers

  • SCEAM, ANGOLA

    La 17ème Assemblée Plénière du SCEAM (Symposium des Conférences Épiscopales d’Afrique et de Madagascar) s’est tenue à Luanda (ANGOLA) entre le 19 et le 24 juillet 2016, sous la présidence de Cardinal Gabriel MBLINGI, archevêque de Lubango (ANGOLA). Le thème était celui de la famille : « La Famille en Afrique hier, aujourd’hui et demain, à la lumière de l’évangile ».

    Le SCEAM est né en Afrique, dans les années 1960 ; il regroupe les conférences épiscopales du continent et de Madagascar. L’EMI se devait d’être présente. Frère Henri VIGNAU (administrateur du Comité Directeur) et Sœur Eugénie DENA (responsable de la section Ouest Afrique) ont ainsi fait le déplacement, afin de présenter les missions de l’EMI aux 150 cardinaux, évêques et prêtres présents. Le discours a été apprécié ; il a été suivi de nombreux échanges en petits comités. En effet, le besoin est encore fort dans plusieurs pays d’Afrique, en termes de soutien à la santé des prêtres des diocèses.

    SCEAM-ANGOLA_01 SCEAM-ANGOLA_02 SCEAM-ANGOLA_03

  • L’EMI et son nouveau Comité Directeur

    Traditionnellement, la réunion du Comité Directeur de l’EMI se tient en fin d’année. Les 18 et 19 novembre 2015, les 14 membres du comité étaient donc rassemblés chez les soeurs des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul.
    Les membres des 4 commissions étaient également présents, ainsi que les responsables et secrétaires des 7 sections. Ces derniers ont enrichi le débat de leur expérience du terrain et des besoins des adhérents.
    Le Président Ménard a redit son attachement aux valeurs de solidarité; il a aussi demandé à travailler sur la nécessité pour l’EMI de s’adapter aux évolutions, en terminant par la phrase du Cardinal N’Djue du Kenya : « ne reculons jamais, allons toujours de l’avant ».

  • Visites en Amérique Centrale

    Frère Vignau (membre du Bureau du Comité Directeur) et M. Sacheli (responsable opérations / développement) se sont rendus au Guatemala et au Salvador entre le 4 et le 11 novembre 2015. Le déplacement avait pour but de constater sur le terrain le travail remarquable de la section Amérique Centrale de Frère Luis Carlos Guttierez Blanco, en termes de gestion et de développement. Des contacts particuliers ont été pris avec des structures de santé dans ces deux pays, afin d’étudier la mise en place d’un réseau de soin. Les échanges avec les nonces apostoliques et les représentations diplomatiques ont en effet confirmé les besoins en appui sanitaire, notamment des diocèses et des congrégations.

  • Formation pour les responsables et secrétaires EMI

    Une formation EMI a eu lieu dans les locaux du Bureau Central à Paris. 8 responsables et secrétaires étaient présents, venant des sections OuestAfrique, Afrique Centrale et Madagascar.

    Après quelques généralités le 13 janvier 2016 et la rencontre avec le Président Ménard et les membres du Bureau du Comité Directeur, les stagiaires ont débuté leur remise à niveau notamment autour des procédures liées à la gestion des dossiers, l’utilisation du système d’information et les services à destination des membres bénéficiaires.

    IMG_0370
    Mme ANGAMA, Mlle SEKA CHONOU, Père MENARD, Père RICHARD, Père SERCK

    IMG_0398
    Père FOUDA, Mlles GOFFIN, RAZAFINDRABE, RAZAFIMANANTSOA, Sœur CHARO, Père DORAI RAJ, Mme ANGAMA, Sœur DENA, Mlle SEKA CHONOU, M. COLASSE