Jubilé d’Or section EMI Ouest Afrique

F. Vignau, Mgr ROUAMBA, Sr DENA, Sr AULIAC, Mgr ALOWONOU
F. Vignau, Mgr ROUAMBA, Sr DENA, Sr AULIAC, Mgr ALOWONOU

L’Entraide Missionnaire Internationale (EMI) a fêté ses 50 ans de présence à Abidjan (Côte d’Ivoire), du 8 au 10 septembre 2017. Après l’eucharistie présidée par Monseigneur Séraphin ROUAMBA (archevêque de Koupela, Burkina Faso), Monseigneur Joseph SPITERI (nonce apostolique, République de Côte d’Ivoire) a ouvert la cérémonie, reprenant les paroles du Pape François : « tout ce qui se partage se multiplie ». Des réunions et conférences ont ensuite été présidées par Monseigneur Séraphin ROUAMBA et Monseigneur Bénoît ALOWONOU (président de la Conférence des évêques du Togo). Sœur Eugénie DENA, responsable de la section EMI Ouest Afrique avait parfaitement préparé ces journées, avec la participation active du personnel de sa section.

L’EMI, association de droit suisse est née en 1965 de la volonté des religieux/ses françaises de pouvoir bénéficier d’un système de couverture santé à l’étranger. Comme l’a rappelé Sœur Elizebeth AULIAC, vice-présidente de l’EMI, le principe de solidarité s’est rapidement étendu en Afrique avec la création de sections de proximité, et cet objectif très clair :

Mettre à disposition des supérieur(e)s et des évêques un outil répondant à leur obligation canonique, visant à assurer la bonne santé de leurs membres. Lors de son audience publique le 13 mai 2015, le Pape François avait d’ailleurs cité :

« Je salue particulièrement les membres de l’Entraide Missionnaire Internationale. Chers amis, j’encourage vivement votre service des Congrégations et des Diocèses pour faciliter l’accès de leurs membres aux soins de santé et favoriser ainsi leur dévouement à la mission ».

Père Michel MENARD, Président de l’Association peut apprécier le chemin parcouru : aujourd’hui 770 congrégations et diocèses (soit près de 29 000 prêtres, religieux et religieuses) entretiennent l’esprit de solidarité de l’EMI, « fille de l’église » selon les mots de Monseigneur Bénoît ALOWONOU. Ils versent une contribution modulée selon le pays et reçoivent les aides suite à chaque soin de santé sur leurs membres (consultation médicale, hospitalisation, lunetterie, pharmacie……).

Ce Jubilé d’Or de la section EMI Afrique de l’Ouest a donc réuni une centaine de personnes de Côte d’Ivoire, Mali, Togo, Bénin, Burkina Faso, Sierra Leone , Nigeria, Niger, représentant les diocèses et congrégations religieuses de ces pays.

Cette rencontre a permis de rappeler les besoins précis des membres de cette région et de pouvoir adapter au mieux les services. Les partenariats avec des hôpitaux assurant la prise en charge des soins hospitaliers, essentiellement sur Abidjan ont notamment été salués, comme la qualité des soins. Un des objectifs des prochaines années sera d’étendre ce réseau de soins de qualité dans les pays de la région et de continuer à faire connaitre l’EMI auprès des diocèses et communautés autochtones, en essayant de s’adapter au mieux aux besoins et au budget des intéressés.

REU  MESS4  MESS2
00000002  0000001