Foire aux questions

Affiliations

  • À quel moment un membre peut-il changer d’option ?

    Un missionnaire peut changer d’option dès lors qu’il change de pays ou que ses responsabilités l’amènent à voyager.

  • Rétroactivement une sœur souhaite adhérer au 1er février en option 1, à quelle date sera effective son adhésion ?

    L’adhésion sera effective au 1er janvier, car l’EMI affilie au semestre ou au trimestre, à savoir 1er janvier, 1er avril, 1er juillet ou 1er octobre. Tout semestre commencé est dû. Si la Sœur avait rejoint le 1er mai, elle aurait alors participé pour le trimestre d’avril à juin. Dans le cas d’une demande d’adhésion au 1er février, l’EMI prend en compte un semestre.

  • Y a-t-il une limite d’âge pour adhérer à l’EMI ?

    Non, il n’y a aucune limite d’âge, ni de questionnaire médical. À partir de 65 ans, la prise en charge de l’hospitalisation est toutefois limitée à 6 mois pour la même affection.

  • Je n’ai pas de carte d’adhérent à l’EMI ni de carte Vitale, est-ce normal ?

    Oui, ceci est normal, l’EMI ne délivre pas de carte, mais fournit une attestation sur demande.

Radiations

  • Un Père est parti le 20 septembre, l’EMI peut-elle proposer un avoir pour le dernier trimestre ?

    Non, car tout semestre commencé est dû.

  • Peut-on inscrire un groupe en janvier et demander sa radiation deux ou trois mois après ?

    Oui, cela est possible mais tout semestre commencé est dû. L’engagement étant pour 3 ans, après un départ du groupe, une réinscription est possible mais avec 6 mois de carence en ce qui concerne les aides versées.

Remboursements

  • Quel est le délai de validité des factures pour le remboursement de soins ?

    Pour être prises en compte par une section, les factures de soins pour remboursement seront adressées au maximum 1 an après la date de soin. Au-delà de ce délai, aucun remboursement ne pourra être effectué.

  • L’EMI pratique-t-elle le tiers payant (avance des frais) avec les hôpitaux ?

    Dans certains hôpitaux conventionnés (Abidjan, Nairobi, Hôpital Saint Joseph à Paris ), l’EMI pratique le Tiers payant et règlera la facture (hormis le forfait chambre particulière). Toutefois, il convient de se renseigner au préalable, car une prise en charge est à demander à la section.

  • L’EMI prend-elle en compte les devis pour remboursement ?

    Non, pour être remboursé, vous devez transmettre l’original des factures acquittées.

Options et pays

  • Je suis en option 4, je suis malade, puis-je peux passer en option 1 afin de me faire soigner dans un des pays de la zone option 1 ?

    Le changement d’option se fait sur présentation d’une lettre de mission et non selon une maladie. Le changement d’option sera donc possible s’il est en concordance avec le pays figurant sur votre lettre de mission.

  • Je suis en option 4D et je dois me rendre dans un pays de l’option 4B, est-ce possible ?

    Oui, à condition de payer la différence du montant de la de cotisation qui existe entre les options 4D et la 4B.

  • Quelle est la procédure pour faire passer un groupe de l’option 4 à l’option 1 ?

    À réception de la liste à actualiser (fin d’un semestre), le responsable de groupe en effectuera la demande, pour une prise d’effet au semestre suivant.

  • Un adhérent est en option 4, peut-il passer en option 1 au sein du même groupe ?

    Oui, il peut passer en option 1 (cas d’un changement de pays de mission, tout en restant dans le groupe, cas de l’accès à une responsabilité qui impose des déplacements réguliers dans un pays de l’option 1). Le transfert pour maladie n’est pas autorisé.

Previnter

  • Un Frère vient en France pour une visite, et il n’a pas de couverture sociale, l’EMI peut-elle le prendre en charge pour cette courte période ?

    Des sociétés telles que PREVINTER peuvent assurer ce service : pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet de l’EMI ou contactez votre section.

Mutas

  • Je suis en option 1, est-ce que je bénéficie de la garantie « évacuation sanitaire » ?

    Oui, l’évacuation sanitaire est réservée aux adhérents en option 1.

  • L’évacuation sanitaire est-elle remboursée à 100 % ?

    L’EMI participe à hauteur de 80 % du tarif de 5 billets d’avion (places économiques).

  • J’ai réservé mes billets d’avion pour mon évacuation sanitaire, l’EMI va-t-elle participer ?

    La demande d’évacuation sanitaire doit tout d’abord être validée par MUTAS, partenaire de l’EMI à contacter pour toute demande d’évacuation.

  • J’ai des bilans de santé à faire, est-ce-que je peux bénéficier de la garantie « évacuation sanitaire » ?

    L’évacuation sanitaire est réservée au cas d’infection grave nécessitant une hospitalisation sous les 8 jours qui suivent l’intervention.

  • L’évacuation sanitaire peut se faire en direction de différents pays.

    Oui, MUTAS privilégiera l’évacuation vers un pays proche et disposant des infrastructures médicales adaptées. Le pays d’origine n’est donc pas obligatoirement celui à rejoindre.

  • J’ai besoin d’une évacuation sanitaire, qui dois-je contacter ?

    Vous devez contacter MUTAS, leur centrale d’alarme est disponible 24h/24h et 7j/7.
    Vous pouvez les joindre par téléphone au 00 32 2 272 09 00, par fax au 00 32 2 270 03 05 ou par e-mail à assistance@mutas.be